Inmigrantes

Canarias: deux morts dont une enfant de 4 ans à bord d’une embarcation demigrants

Deux personnes, dont une enfant de quatre ans, ont péri en tentant de rejoinder l’archipel des Canaries. Leurs corps ont été retrouvés à bord d’une embarcation demigrants, repérée par un bateau de pêche au large de l’île de Lanzarote jeudi.

Nuevo drama camino a Canarias. Deux personnes, dont une enfant de quatre ans, ont été retrouvées mortes à bord d’une embarcation demigrants au large de l’île de Lanzarote, dans l’archipel espagnol, ont indicé vendredi 15 juillet les services de secours.

La veille, un barco de pesca, que había visto el barco de la fortuna, se acercó para venir a ayudar a los exiliados. -côtes españoles a l’AFP.

>> À (re)lire : Les Canaries n’arrivent plus à faire face aux arrivals de mineurs isolés dans l’archipel

Un total de 27 personas avaient embarqué sur ce bateau de fortune au départ des côtes africaines.

Un exilé a été évacué par hélicoptere car il «souffrait d’une douleur dans la poitrine», ont ajouté les garde-côtes.

Ventaja de mujeres y niños en la ruta de Canarias

La proporción de mujeres y niños empruntados cette Dangere Route Migratoire entre les Côtes ouest-africaines et les Canaries, archipel situé au large du nord-ouest de l’Afrique, est en Augmentation, selon des ONG.

En marzo de 2021, la mort d’une petite fille malienne deux ans après plusieurs jours d’agonie dans un Hôpital des Canaries avait provocare une vive émotion en Espagne. Elle avait fait la traversée aux côtes de sa mère et de sa sœur depuis le continente africain sur une embarca de fortune transportando 52 inmigrantes. Según la prensa local, elle avait été victim d’un arrêt cardique lors de la traversée à cause de son état d’hypothermie.

Entre el 1 de enero y el 15 de julio, llegaron a las Islas Canarias 9.308 inmigrantes, por lo que el 27% más que sur la même période l’an dernier, selon le ministère espagnol de l’Intérieur.

Les arrivés ont toutefois recculé à partir de la mi-mars, à la suite de la normalization des Relations diplomaticiques entre l’Espagne et le Maroc, d’où partent la plupart de cesmigrants.

>> À (re)lire : «Je me voyais déjà mort»: Serge, exilé congolais, raconte sa traversée pour les Canaries

En 2021, son más de 40.000 los migrantes, con origen en gran parte de Marruecos, que han llegado por mar a la España continental, así como a Canarias y al resto del archipiélago español de Baléares.

Según el Haut-commissariat des Nations unies (HCR), 1.153 personnes sont mortes ou ont disparu l’an dernier sur la route des Canaries. El saldo de la ONG Caminando Fronteras, a la que contactan periódicamente embarcaciones de migrantes en peligro y familias de exiliados, es aún mayor. Les humanitaires ont comptabilisé 4.404 inmigrantes murieron o desaparecieron en 2021 au cours de leur traversée pour tenter de rejoindur l’Espagne, es decir, dos veces más que en 2020.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *